Oiseaux nicheurs

Plus d'une soixantaine d’espèces nichent à la réserve. les espèces les plus communes sont : le grand cormoran, l'une des colonies les plus grandes au niveau national, les laridés avec la mouette rieuse, mouette mélanocéphale et les sternes pierregarin, (notons des tentatives de nidification du goéland leucophée), le grèbe huppé, castagneux, la foulque macroule...loriot d’Europe, rossignol...

Rossignol_philomele.jpg

En 2010 un héron très rare a niché avec succès : le blongios nain

Le blongios nain, un oiseau rare niche dans l'Eure

Le blongios nain niche cette année en vallée de Seine. Ce petit héron aux mœurs plutôt crépusculaires a construit son nid de roseaux en forme d’étoile dans la roselière de la réserve ornithologique de la Grande Noé, sur le territoire du Vaudreuil dans l'Eure, gérée par le GONm depuis plus de vingt ans.

Trois jeunes s’en sont éloignés progressivement, nourris par les deux adultes tandis que, protégés par leur plumage mimétique, ils s’exerçaient à attraper libellules et petits poissons à la surface de l’eau. Leurs acrobaties encore maladroites dans les saules pendant au dessus de l’étang ravissent les observateurs tandis que le mâle et la femelle survolent assez lourdement la surface de l’eau, révélant leur plumage contrasté de beige et de noir.

Cet échassier se fait de plus en plus rare dans nos régions. En Normandie seuls quelques cas de nidification sont avérés (en 1977, 1985 et 2001). En France, les effectifs nicheurs ont été divisés par 10 en 40 ans, il n’en reste que 200 à 300 de nos jours. La situation est au moins aussi difficile pour cette espèce en Belgique et aux Pays Bas, tandis qu’il ne parvient pas à s’installer en Grande Bretagne.

Il faut espérer que cet oiseau revienne régulièrement dans les roselières normandes, après son hivernage africain, puisqu’il s’agit d’un oiseau migrateur. Il contribue au maintient d’une biodiversité équilibrée et variée en occupant sa place dans la chaîne alimentaire et en procurant une grande satisfaction à l’observateur qui saura se faire suffisamment discret pour ne pas le déranger.

Frédéric Branswyck, vice président du GONm

Haut de page